Qu'est-ce que les JACES ?

Expo
Les Journées Arts et Culture dans l’Enseignement Supérieur, ou JACES en version courte, ce sont trois jours de festivals et d’événements artistiques et culturels dans les établissements d’enseignement supérieur, universités et écoles, ouverts à tous. Concerts, spectacles, expositions, projections, résidences d’artistes… Les objectifs des JACES ? Être une vitrine des réalisations culturelles et artistiques des établissements et permettre l’accès du plus grand nombre à la culture.

D’où viennent les JACES ?

La création d’une Journée Arts et Culture dans l’Enseignement Supérieur a été annoncée par les ministres de la Culture et de l’Enseignement supérieur et de la Recherche à l’occasion de la signature de la convention-cadre « Université, lieu de culture » en Avignon le 12 juillet 2013.

Cette convention met en lumière le rôle essentiel que jouent les universités dans la création et la diffusion culturelles et artistiques sur le plan national et international. L’animation et les pratiques culturelles et artistiques participent au rayonnement et à l’attractivité des universités. Elles favorisent la réussite des étudiants dans leurs études et leur insertion professionnelle en enrichissant leur cursus et en stimulant leur créativité.

Les Journées Arts et Culture dans l’Enseignement supérieur (JACES) ont été créées dans le but de faciliter l’accès de tous à la culture, mais aussi d’intensifier les pratiques culturelles et artistiques des étudiants et des communautés universitaires et de valoriser davantage le patrimoine architectural, scientifique, culturel et linguistique des universités.

Pourquoi une convention-cadre ?

La première édition des JACES a vu le jour après la signature de la convention cadre « Université, lieu de culture » en 2013 entre le ministère de la Culture, le ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation et France Universités. Cette convention rappelle le rôle essentiel de production artistique et culturel des établissements, au travers d’une double spécificité : la participation directe de la communauté universitaire à l’animation culturelle et à la création artistique d’une part, l’articulation étroite d’autre part avec les domaines de la formation et de la recherche. En ce sens, l’université poursuit le projet d’une éducation artistique et culturelle commencée à l’école et concourt à la politique de développement culturel d’un territoire.

La convention est l’occasion pour les universités françaises de se saisir de la culture dans toutes ses dimensions pour que les campus soient reconnus comme de hauts lieux de culture et d’expérimentation de formes nouvelles. Pour atteindre cet objectif , les parties prenantes se sont engagées à :

  • intensifier les pratiques artistiques et culturelles des étudiants et plus largement de la communauté universitaire ;
  • renforcer les échanges entre les universités et leur environnement de manière à en faire des lieux de culture ouverts sur la cité ;
  • dynamiser les partenariats avec les institutions artistiques et culturelles ;
  • valoriser le patrimoine architectural, scientifique, technique, artistique, paysager et linguistique des universités et favoriser la rencontre entre l’université et la création artistique.

Cette dynamique, au-delà d'un enrichissement culturel personnel des étudiants, représente un complément indispensable de certains cursus (lettres, arts, histoire, sciences humaines en général), mais peut aussi ouvrir de nouveaux horizons aux étudiants et chercheurs des autres disciplines (lien arts-sciences...) tout en permettant aux artistes d’innover dans des domaines de recherche (numérique, matériaux...).

La culture à l'université, une réalité pour tout un territoire

Au-delà de la semaine d'avril dédiée aux JACES, des manifestations culturelles, artistiques, scientifiques et techniques sont proposées de septembre à juin dans les universités, les écoles de formation supérieure, les lieux culturels des Crous, les institutions locales partenaires (scènes, musées, centres de culture scientifique, galeries, cinémas…) ou tout autre espace investi par un établissement dans le cadre d’une de ses initiatives. Elles touchent tous les domaines culturels et artistiques et sous des formes très diverses : représentations de théâtre, danse, expositions de peinture, photos, cinéma, concerts de musique (classique, rock, jazz, électronique, du monde, etc.), ensembles vocaux et orchestres, cirque, lectures, festivals, conférences, colloques…

Chaque année, plus de 4 000 manifestations culturelles ont lieu et plus de 2 000 sont produites dans les universités, notamment à l’occasion des quelque 80 festivals universitaires organisés tous les ans, qui trouvent un second souffle aujourd’hui après la longue période de crise sanitaire.

Le public est également invité à découvrir les œuvres artistiques des universités, dont celle du 1 % artistique, dispositif qui consacre 1 % du budget de l'État à la réalisation d'une œuvre d'art intégrée au projet architectural, pour chaque construction d'établissement scolaire ou universitaire. Certains campus peuvent être considérés comme des musées hors les murs, revendiquant un prestigieux patrimoine artistique, pérenne et accessible à tous.

En cela, les pratiques artistiques et culturelles des établissements d'enseignement supérieur concourent à la politique de développement culturel de tout un territoire et s'inscrivent ainsi dans une offre globale à même de renforcer les synergies à l'échelle locale.

Des questions ? Des commentaires ? Posez vos questions sur les réseaux sociaux @EtudiantGouv.